Forêts Gibiers

Série: " Forêts" et  " Gibiers "

La série a démarré en 2004: d'abord effectués au fusain, puis pour des raisons de conservation au pastel à l'huile, ces sous-bois n'existent que grâce à la réserve du papier ou de la toile.

Cette technique ne permet aucun repentir, exige une grande concentration et disponibilité, chaque trait déposé s'inscrit et décrit la lumière en creux.

Les grands formats permettent d'évoluer dans l'espace, de valoriser une réflexion sur la matière et d'approcher l'émotion ressentie au sein de la nature enveloppante.

 

Ces forêts, vides de toute présences humaines ou animales visibles, sont maintenant souvent accompagnées de petites toiles représentant des habitants familiers des forêts.